Rechercher

Sam à l'écoute: la peur de l'échec



" Le plus dangereux ennemi que tu puisses rencontrer sera toujours toi-même. "

ainsi parlait Zarathoustra.


(Ahhhh mes p'tits moches, aujourd'hui je n'ai pas pris de berocca, du coup j'ai l'impression d'être moins surveillé par les aliens ça va mieuuuux. A moins que... attendez ça se trouve, c'est une ruse pour me manipuler et me faire baisser la garde... ggggrrrrrrrr ils m'ont eu purée)


Que ce soit au niveau de mes études, performances sportives, ou même dans mes relations, j'ai toujours eu peur de ne pas réussir.

J'étais très anxieux et j'avoue que j'avais peur mais peur d'une force monumentale de décevoir.

De décevoir qui ?

Me décevoir (car oui, j'avais un égo démesuré, mais ça, c'était avant) décevoir ma famille (parents "castrateurs") mes amis, mon entourage, ect...

J'ai appris avec le temps que pour être en mode réussite, il faut vivre l’échec.

Car c'est ça qui vous permettra d'être plus forts, plus endurcis, plus ancrés.


Pour être plus clair, il faut déterminer l'origine de nos blocages :

En quelque sorte, la culpabilité est un sentiment de désirer plus que tout la réussite pour faire plaisir, non pas à soi-même mais aux autres « nos parents » au début puis au reste de notre entourage ... on n'est plus dans la satisfaction de soi même, et là, on s'oublie.

On a la niaque, ça oui, mais pas pour nous, pour les autres.


L'obligation de choisir, à défaut d'un autre choix.

Ce que j'entends par là, c'est que lorsque nous sommes face à "l'adversité de la réussite", c'est ce monde que nous nous sommes créé qui nous pousse à tout rater.

Combien de fois je fais face à la page blanche, parce que je me concentre sur le fait de réussir, de vous transmettre quelque chose d'utile de la manière la plus sincère, vraie et franche ?

L'obsession de la réussite peut mener à un blocage fou.

Alors, on prend conscience que l'on est les seuls responsables de nos fucking bastard lives. ( ouais bah ouais je parle anglais aussi sometimes guys, so whaaaaat? Ahahahah même en anglais je suis insolent, sahhh quel talent )


Ensuite vient la peur qui s’exprime généralement par des jugements négatifs envers soi, à propos des épreuves que l'on traverse, on rejette la faute sur le contexte, sur l'entourage soit disant "non présent", ou bien on se trouve des prétextes fallacieux pour ne rien entreprendre au final.


Évitez absolument les idées préconçues du genre «  ça serait cool si ... » « pu**** je kifferai avoir un bon taff avec un bon salaire » « le jour où j'aurai un corps de bombe je ferai ... » et j'en passe...

Croyez-moi, le comble c'est bien de croire que tout va arriver facilement ou "tranquille" ( qu'est-ce que je l'entends ça...!).


Les héros les stars ect ce sont des légendes, hein les moches, des vraies légendes tout le monde galère pour accéder à la réussite à la quête de tout avoir.

Et pour ça je vous réponds: step by step ( new kid on thé block si tu connais pas écoute co**... euh p'tit moche)


L'obstacle le plus extrême est celui notre objectif de vie , on croit toujours que notre parcours positif ne sera que part la voie de l'autre , depuis notre jeune âge jusqu'à l'âge adulte on a cette épée de Damoclès au dessus de la tête (tristement vide de réels objectifs perso) les envies de nos parents ou ce qu'on croit vouloir et là, on passe à côté de certaines vraies choses, voies ou occasions. Parfois même les meilleures.



Perso, c’est d’abord une question de point de vue et de mentalité.

Lorsque j'échoue, je me mets en mode learning: j'apprends le pourquoi du comment.


Echouer, c’est expérimenter l'échec, et c'est un passage obligatoire vers la réussite.

On ne devient pas leaders par hasard.

Si on le devient, c’est justement parce qu'on à surmonté les obstacles et on a appris de nos erreurs et qu'on a persévéré.


C’est en prenant des risques, en entreprenant, en tombant puis en se relevant que les leaders ont pu accéder au chemin de la réussite.

Je le constate à mon niveau, pour les compètes (cf photooos) ou au foot us, dans les études ou mes relations, si j'y arrive pourquoi pas vous?





Rien ne peut vous retenir de retenter. Aucune honte à avoir! (bon à part si vous avez l'ambition de me détrôner au sein du Gang Des Moches, là vous allez dans le mur ahahahaha).


Mes petits moches, vous savez, ce rêve que l'on formule de manière puissante au fond de nous, il reste bien ancré dans notre tête, tant qu’il n’est pas réalisé il est notre but ultime notre fer de lance votre leitmotiv!






Gardez bien en tête, bande de moooooches que votre réussite se fera si et seulement si vous vous donnez les moyens réaliser vos envies. ( cf l'article "osez vous donner les moyens")


C'est en changeant de mentalité que l’on arrive à se convaincre que faire des erreurs, rater, ce n'est pas grave.

Mais réellement pas grave !

Vous devez voir ceci comme une expérience et un apprentissage et partir de là, on aura plus de chances de réussir à surmonter cette peur de l’échec.

" L’acception de de foirer"( ouaiiiis très littéraire comme formule je sais) l’acceptation de se casser la gueule de se dire là next, là, ok.

Se servir de son expérience du passé, renforcer sa carapace, aller au combat, serrer les dents enfoncer la tête dans les épaules pousser toutes les portes, crier, foncer, forcer.



Pour garder la tête froide, la curiosité, la passion et la créativité sont de sacrés trésors à préserver, croyez en mon expériennnnnnnce.


Pour finir, mes petits moches, prenez conscience de votre propre peur de l’échec: de sa cause, de son ampleur, de ses impacts sur vos choix personnels, de l’impact sur votre jugement envers les autres, et sur ce que vous arrivez à percevoir de l’échec.

Si vous parvenez à le percevoir autrement, alors c’est bénéfique.

C’est en essayant, en faisant des efforts, que l’on est respecté et que l’on peut être fier.


« Je peux accepter l’échec, tout le monde échoue dans quelque chose. Mais je n’accepterai jamais de ne pas avoir essayé »


Michael Jordan


Ehhhh oui mes petits moches. Essayez, tombez, relevez-vous et faites en sorte de ne pas avoir de regrets. (Ahhh oui les regrets, on en parlera dans un autre article prochainement ).


Bon, c'est bien tout ça, mais moi faut que je vous laisse.

Plus de papier alu, et c'est dangereux ( vous savez pourquoi, heiin !!! Grrr ils sont partout je vous dis.)


Cordiiiialement,


La Directioooooon du Gang Des moches. ( vous rigolez hein mais j'ai bien une direction, avec une assitante en tailleur, chignon lunettes tout ça tout ça ouais ouais ouais )


#samcoaching #aliensvsgangdesmoches #papieralu #lifecoach #ehouaismageule #gangdesmoches #lavieestbellequandonestmoche

1 102 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout