Rechercher

La Jalousie






Que celui qui n'a jamais été jaloux quitte cet article tout de suite.


Eh oui, aujourd'hui les moches, on aborde la jalousie, ce sentiment d'envie à l'égard de quelqu'un qui possède ce que l'on n'a pas ou ce que l'on voudrait avoir.

Cela s'accompagne très souvent d'hostilité et de dépit.







Malheureusement, elle ne subsiste pas seulement en amour, mais également au sein de votre famille, dans votre environnement pro...dans vos différents entourages... ect, bref. Elle est partout (comme les alie... les extra-terr... ahrrrr ! un hasard ? je ne crois pas non !)


Ce sentiment englobe la haine, l'humiliation , l'insécurité, la peur, l'inquiétude...

Elle est ressentie aussi bien de manière réelle que dans l'imaginaire, c'est à dire que la menace peut être bien présente ou alors elle n'existe que dans votre cabeza .


La jalousie doit être vécue et surtout amadouée car elle préserve les liens sociaux, en soi elle permet de te motiver à garder des relations, de faire le feux du couple, la cadence à signer des contrats, le nerf de la guerre pour un match... à maintenir le game tout simplement.


La jalousie manque d’objectivité et elle nous pousse à toujours regarder les choses du mauvais côté, alors on est gagnés par la négativité, ce qui engendre de l'impatience méfiance nervosité et agressivité.


Ce qui implique une perte de temps, une perte de confiance en soi envers les autres/entourages, manque de considération, fatigue, à l'horizon le doute de soi même !!!!

Tu deviens ton propre ennemi tu prends, la place du mort sans aucune ceinture dans un véhicule sans chauffeur.

Nous sommes tous différents les uns des autres, de par nos origines, de par notre histoire, notre expérience, notre âge, .... dû coups j'estime que chacun a sa chance et évolue à sa manière.


La jalousie prend forme dans les yeux de l'autre mais elle peut aussi découler d'un sentiment d'inquiétude qui nous pousse a nous remettre en question nous-mêmes et dans notre relation à l'autre.

Témoins ces phrases qui en disent long quand on y réfléchit: « ne pas faire confiance », « ne pas s’attacher » et « ne pas se montrer lui-même dans ce qu’il ressent ».


C'est un fuck**g fléau appelé la maladie d'amour (!?!) ahhaha...

La peur de se faire larguer, de se retrouver seul, solo solitaire, le circuit que nos parents ont imprimé dans nos petites têtes, on le reproduit dans nos relations plus tard...

( Heuuu wesh l'abandon des parents pu**** je suis sur que beaucoup d'entre vous voient de quoi je parle)


Elle se manifeste par un grand manque de confiance en soi : si on m'aime moins, c'est que je ne suis pas assez bien pour être aimé, que je ne le mérite pas...

La jalousie est plus que dévastatrice, elle est destructrice.

Celui qui est jaloux rend la vie impossible à l’objet de sa jalousie, et aux autres, à son propre entourage.


Il le ou la soupçonne sans arrêt de tout, il le ou la surveille, il peut même aller jusqu’à fouiller dans ses affaires ( portable, réseaux sociaux, compte en banque, ... il peut en venir à questionner l'entourage, s'introduire dans certaines sphères pour être amis avec les meilleurs amis de l’autre, créer des espions, faux comptes insta, parler en son nom, j'en passe et des meilleures...)


Tout ça pour vous dire, la jalousie est un sentiment que j'ai éprouvé, que l’on m’a fait vivre

et dans les deux cas, croyez-moi, je me suis senti mal. Très mal. (Bon, pas autant que quand je vois les extra-terrestres nous envahir quand même... faut pas abuser les moches ).


Pour m'en sortir, j'ai dû accepter d'être jaloux, j'ai dû comprendre pourquoi je le suis devenu, à cause de quel événement j'en étais arrivé là.

Ensuite, j'ai dû reprendre confiance en moi et, re-croire en moi-même en m'analysant, en étant conscient de mes défauts et de mes qualités.

Perso, (oui je le dis toujours autant, y'a quoi?) la muscu ( ouaiiiiis la 'scu comme dit Eric des muscles) m'a permis de reprendre confiance en moi, de me montrer à moi-même que je vous pouvais atteindre n'importe quel objectif si je m'en donnais les moyens.


I am who I am.

Oui, je suis qui je suis, avec mes expériences et mon passé.

Me comparer aux autres et écouter les conseils inutiles des gens, pourquoi ?

Je pars du principe mes p'tits moches, que si la comparaison (ou l'esprit de compétition) à quelqu'un ne me fait pas progresser ou ne m'apporte rien de positif, elle est à bannir.

Purement et simplement.


Alors les moches, vous êtes qui vous êtes. Dans votre entièreté.

Il n'y en pas d'autres comme vous, comme toi, là, p'tit moche.

De la place, il y en a pour tout le monde, on n'a pas besoin de se tirer dans les pattes pour bien vivre ensemble. ( bon pour les aliens et les bg là je dis pas, encore une fois faut pas abuser non plus, concurrence déloyale c'est pas de la jalousie, on est d'accord, hein ?)


Restez concentrés sur vos goals, votre vie, ( être la meilleure version de vous-même, bim la une petite pose booty de profil qui va avec, hihihiihi en mode fitgirrrl).

Le reste, zappez. Tout simplement.


(drops the mic)


Cordialement,


La direeeeectiooooooon du Gang Des Moches.


PS: Non y a pas de PS en fait c'était pour voir si tu lisais bien jusqu'à la fin de mes articles, petit moche, mets " c'est beau la vie quand on est moche" en commentaire si t'as lu jusqu'ici. (J'attends, j'ai mes lunnettes sur le nez tel un hhhhhibou.)


#samcoaching #laviestbellequandonestmoche #samtherapy #yakalelo #ouaisouaisyakalélomedemandezpaspourquoi #fautquejaillemolosurleberrocamoi #attentionauxaliens #estcequelesalienssontallergiquesauberroca

282 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout